• Jules Duboscq (1817-1886), son élève puis son gendre, lui succéda de 1849 à 1883. Il créa et mit au point de nombreux appareils ; il perfectionna le saccharimètre Soleil créé par son beau père. C’est cette version perfectionnée que nous possédons (Opt2-6) ; l’objet portant l’inscription «J.Duboscq à Paris» dut être fabriqué entre 1849 et 1883. Il comporte une pièce inventée par Jean-Baptiste Soleil : le compensateur Soleil. J. Duboscq fut, très peu de temps, associé à un frère A. Duboscq. Notre enregistreur de mouvements vibratoires (Aco1) date du temps de cette brève association ce qui, pour les collectionneurs, serait susceptible de lui donner plus de valeur.
  •  

 

  • Philippe Pellin codirige les ateliers à partir de 1883 avec J. Duboscq, puis seul à partir de 1886 (décès de J. Duboscq). Nous avons reconnu l’appareil répertorié Opt1-6 pour l’étude des lois de Descartes (sur la réflexion et la réfraction) dans un vieux catalogue de Ph. Pellin. Le goniomètre de Babinet Mes1-9 provient des mêmes ateliers.

     

 

Informations supplémentaires