Fonction

Produire à volonté un son de fréquence calculable et réglable.

Description

Par un ajustage inférieur, on insuffle de l'air dans une boîte cylindrique dont la partie supérieure est percée de n trous disposés en cercle. Un disque, d' axe vertical, mobile autour de cet axe est placé tout contre ces trous, il est lui-même percé d'un même nombre de trous semblables disposés en cercle de même diamètre. Ces trous sont légèrement obliques de telle sorte que, lorsque les trous mobiles et les trous fixes sont en regard l'air en sortant exerce un couple sur le disque mobile et le fait tourner.

 

D'autre part, les trous alternativement obturés et démasqués, produisent n impulsions par tour, soit f=nm impulsions par seconde si le disque mobile fait m tours par seconde ; f est alors la fréquence du son produit. L'axe du disque mobile est munie d'une vis sans fin qui, par un engrenage fait tourner l'aiguille qui totalise le nombre de tours ; lorsque pour 100 tours par exemple, l'aiguille a fait un tour complet l'engrenage agit par un taquet sur une deuxième aiguille et la fait avancer d'une division sur le cadran des « centaines de tours ». On compte ainsi le nombre de tours faits dans un durée arbitrairement choisie, on en déduit m d'où la fréquence f. Pour faire varier cette fréquence il suffit de faire varier la pression de l'air insufflé.

Histoire

Le baron Charles Cagniard de Latour (1777-1859) est l'inventeur de la sirène, il inventa aussi la cagniardelle, machine soufflante inspirée de la vis d'Archimède et presque oubliée de nos jours. Il étudia la propagation du son dans les liquides. Il découvrit par ailleurs la multiplication, par bourgeonnement, de la levure de bière et comprit son rôle dans la fermentation alcoolique.

 

Informations supplémentaires