Fonction

Vérifier l'horizontalité d'une droite, d'un plan.

 

Description

 

L'appareil se compose d'un bâti en bois en forme de triangle isocèle (ou équilatéral) muni d'une traverse et d'un petit fil à plomb (appelé perpendicule) fixé en A. La traverse porte en son milieu un trait repère R ; AR est donc la médiatrice du triangle isocèle ABC et, comme telle, elle est perpendiculaire à BC. Si le fil à plomb, qui indique la verticale, passe par le trait repère R, alors on peut affirmer que la droite BC est horizontale.

Si deux droites concourantes sont horizontales, alors elles définissent un plan horizontal. On pourra donc répéter la vérification ci-dessus pour une autre droite du plan. On la choisira sensiblement perpendiculaire à la précédente, ce qui n'est pas rigoureusement nécessaire, mais améliore la précision.

Cet appareil servait au maçon pour vérifier l'horizontalité du sommet d'un mur, l'horizontalité d'un sol. Le maçon, de nos jours, utilise de préférence le niveau à bulle.

 

 

Histoire

Cet appareil était connu dans la plus haute antiquité.

 

Informations supplémentaires