Fonction

Mesurer de l'épaisseur d'une lame, du diamètre d'un cylindre...

 

Description

L'objet à mesurer est placé entre les mâchoires M1 et M2. La mâchoire M1 est solidaire du tube B, fixé sur un support (non représenté). L'ensemble de l'aiguille A et de la mâchoire M2 tourne autour de l'axe O ; cet axe est fixé sur un chariot C contenu dans B et qui sort partiellement par une fente selon une génératrice du cylindre B. Le chariot C est translaté à l'aide de la vis V que l'on fait tourner par action sur le tambour gradué T.

Un vernier solidaire de C se déplace au regard d'une graduation solidaire de B et peut être observée à l'aide d'un oculaire porté par B.

Cet ensemble, non représenté, permet la mesure précise de la translation de C ; celle-ci peut aussi être mesurée à l'aide du tambour T si l'on connaît le pas de la vis V. Un ressort, non représenté, tend à faire tourner l'aiguille A dans le sens horaire. Le « zéro épaisseur » est repéré en réalisant un contact correct des mâchoires M1 et M2 (arêtes coïncidentes), c'est-à-dire en amenant A sur le repère R lié à C.

On écarte suffisamment les mâchoires, on introduit la lame d'épaisseur e (à mesurer), puis on visse jusqu'à contact correct des mâchoires M1 et M2 avec les faces opposées de la lame (l'aiguille A, amenée sur R assure que les arêtes de M1 et M2, au contact de la lame, sont bien parallèles.

 

Histoire

Une inscription, gravée sur l'objet, indique sa provenance : « Brunner à Paris ».

 

Informations supplémentaires