Fonction

Mettre en évidence la dilatation «cubique».

 

 

 

Description

Contentons-nous de citer le traité de Ganot (1862): «tous les corps se dilatent par l'effet du calorique»; quelques pages plus loin, «la dilatation cubique se démontre au moyen de l'anneau de S’Gravesande. On nomme ainsi un petit anneau m dans lequel passe librement, à la température ordinaire, une boule de cuivre rouge a, ayant à peu près le même diamètre que lui. Mais lorsque cette boule a été chauffée à la flamme d'un lampe à alcool, elle ne peut plus passer à travers l'anneau, ce qui démontre l'accroissement de volume».

 



Histoire

Guillaume S’Gravesande (1688-1742), mathématicien, physicien et philosophe, écrivit à 19 ans un essai sur la perspective. Professeur à l'Université de Leyde, il propagea les idées de Galilée et de Newton. Il créa un certain nombre d'appareils ingénieux dont l'anneau qui porte son nom et le premier (1720) héliostat (Opt1-3).

 

 

 

Informations supplémentaires