Fonction

Obtenir une température élevée par compression brusque d'un gaz.

 

Description

L'appareil se compose d'un cylindre de verre épais (contenant de l'air) fermé à une extrémité et dans lequel on peut enfoncer un piston en cuivre graissé, fixé à l'extrémité d'une tige. Un petit morceau d'amadou (champignon séché, à point d'inflammation relativement bas, vers 300°C environ) est fixé à la base du piston.

Une brusque compression de l'air enflamme l'amadou (retirer rapidement le piston pour permettre à l'air extérieur de pénétrer et d'entretenir la combustion).

En effet, si la compression est suffisamment rapide, l'échange de chaleur de l'air comprimé avec l'extérieur est négligeable, la compression est alors adiabatique et élève la température du gaz.

 

Histoire

Nous ne connaissons pas l'inventeur de briquet à air. Celui-ci est décrit dans le traité de Ganot (1862) qui fournit l'explication suivante :«la chaleur dégagée par la compression s'explique par le rapprochement des molécules qui fait passer une certaine portion de chaleur latente à l'état de chaleur sensible».

Pouvait-on se satisfaire d'une telle explication ? et que pensera-t-on de nos théories actuelles ?

 

 

 

Informations supplémentaires